Une maman, quatre enfants et une pandémie !

Alexandra Bien-être Vie de famille

Une maman, quatre enfants et une pandémie! 

Les derniers mois ont été comment dire… un brin intenses! Nous avons été plusieurs fois chamboulés dans nos repères. Nous avons dû ajuster nos plans, voir même les annuler. Nous avons aussi perdu beaucoup d’aide : les gardiennes, les répits, les grands-parents, etc. Il a fallu se débrouiller pas mal tout seul. Oui, mon conjoint était présent… mais en télétravail! On repassera pour la présence à la routine quotidienne des enfants! Je suis très chanceuse, car il pouvait être le maître de son horaire. Il a donc pu modifier des rendez-vous afin de laisser l’ordinateur à un enfant. Il a été d’une aide précieuse… Reste que la gestion du changement familial est tombée pas mal sur mes épaules… Comment, dans cette situation jamais vécue jusqu’à ce jour (oui, il y a déjà eu des pandémies, mais à l’heure des médias sociaux et de l’école à distance, jamais!) j’ai fait pour m’en sortir en un morceau? Ce n’est pas un seul facteur qui a fait que je suis encore en vie! Je te partage donc mes cinq meilleurs trucs pour survivre à une pandémie avec quatre enfants! Si un guide101 avait existé en mars, je suis certaine que ce serait à l’heure actuelle un Best-Seller! 

 

  1. Me trouver un nouveau passe-temps 

Je dois avouer que mon passe-temps favori c’est la cuisine. Par contre, à un moment donné, il y a une limite à cuisiner des desserts et des repas! Mon deuxième passe-temps favori est la lecture… avec quatre enfants qui m’appellent aux deux minutes disons que garder le fil de l’histoire devient complexe et rendu au soir je suis trop fatiguée pour lire un chapitre complet. Tu comprendras donc que pour me garder saine d’esprit, je devais lâcher ma cuisine et trouver une nouvelle utilité à mes dix doigts. Je me suis donc tournée vers le tricot! Ce fut un processus assez difficile pour moi puisque je suis zéro manuelle! Mais voici le résultat de mon premier (et seul!) projet commencé en avril et terminé en décembre : un magnifique foulard! Je suis pas mal fière et je commence dès cette semaine le début de mon second projet : des bas! Ce qui est bien avec le tricot, c’est que tu peux en faire en parlant, en aidant les enfants dans les travaux scolaires et même pendant une rencontre sur Internet si jamais tu le désires ! 

maman, 4 en 5, Alexandra, enfants, famille, activités, pandémie, zen,

2. Boire mon café les fesses sur une chaise 

Je me suis aperçue que je ne prenais jamais le temps de boire mon café assise à la table. Je faisais tout sauf déguster mon précieux breuvage le matin! Je vide le lave-vaisselle, je prépare les collations, je fais la vaisselle de la veille, je sers les enfants qui déjeunent… J’ai donc commencé à prendre mon café assise à la table avec les enfants. En plus de me donner le temps de bien savourer chaque gorgée, je me suis aperçue que ça me permettait aussi de bien débuter la journée avec les enfants. Nous pouvions discuter de la journée à venir et nommer les choses que nous avions besoin de nommer. Un vrai changement dans mon départ de journée!

3. Respirer 

Je sais que ça, tu le fais chaque jour et je le faisais chaque jour aussi, tu sais! Mais, respirer pour vrai en pleine conscience, je ne le faisais pas souvent. Bien entendu, je le faisais dans mes cours de yoga et étrangement je me sentais bien après… Mais je n’avais pas pris le temps de faire un plus un dans ma tête et de me dire que peut-être que je me sentirais bien chez nous aussi si je prenais le temps de bien respirer! Alors, quelques fois par jour, je place une main sur mon ventre ou mon cœur et je prends trois grandes respirations. Je suis alors prête à affronter la suite de la journée ! 

4. Allumer une bougie 

Bien oui! Je t’entends d’ici! Une bougie, bien voyons! Mais ici, je te parle oui d’allumer la bougie, mais aussi de la sentir avant, de la regarder pendant et de bien apprécier sa lumière en tamisant les ampoules électriques. Depuis quelques semaines, il y a presque toujours une bougie qui brule dans la maison. J’avais pris l’habitude d’allumer une bougie chaque fois que j’étudiais depuis mon retour à l’université il y a 4ans (je te raconterai ça une autre fois mon projet d’université!). J’avais remarqué que ça m’aidait à me concentrer. Lorsque les écoles ont fermé en mars, j’ai commencé à allumer une bougie que j’ai appelée «bougie d’étude», chaque fois que les enfants faisaient des travaux scolaires. Ils se sont vite habitués et maintenant, il demande leur bougie d’étude même pour les devoirs! Je remarque aussi que tout le monde est plus calme dans la pièce quand la bougie brule. Il y en a donc une presque tout le temps! Parfois, je surprends même mes enfants à la fixer comme je le fais moi-même et je les vois se détendre instantanément. 

relaxe, bien-être, zen,

5. Diminuer mes attentes 

On est en foutue pandémie! Personne avant nous n’a vécu ce que nous vivons. Est-ce quon pourrait juste une fois arrêter de se comparer à Pinterest et à Instagram? J’ai l’air moralisatrice; en fait, j’essaie juste de me convaincre moi-même! Ce dernier point est celui sur lequel je dois travailler le plus fort. Je n’arrive juste pas à laisser derrière moi la petite voix qui me dit que je devrais donc en faire plus pour mes enfants… Et j’ai l’autre voix de l’autre côté, qui devient de plus en plus forte à force de me le répéter, qui me dit que mes enfants ont besoin d’amour, d’écoute et de chaleur humaine. Dessiner à partir d’un cahier à dessin acheté au magasin à un dollar, mais le faire toute la famille ensemble en discutant vaut pas mal plus que de réussir un magnifique bricolage trouvé sur Pinterest avec de la broue dans le toupet ! Encore une fois j’ai l’air moralisatrice et encore une fois c’est parce que j’essaie de me convaincre! Je t’avoue que depuis que j’arrive à lâcher prise sur ce genre de pression, je me sens beaucoup plus légère. Mais c’est un work in progress comme on dit! 

dessin, pied, original, enfants, activités, famille, bien-être

 Ici on avait choisi de faire différent et de dessiner avec nos pieds!
Alors toi, tes trucs pour survivre à une pandémie c’est quoi? 

 

 

Je suis Alexandra Cantin maman de quatre enfants nés entre 2010 et 2016, passionnée de l’enfance, de voyages et de bonne bouffe, j’aime partager mon expérience avec les autres. J’adore échanger sur mille et un sujets et surtout j’adore apprendre. Je suis enseignante au primaire de formation, mais comme j’ai eu beaucoup d’enfants en peu de temps, nous avons fait le choix familial que je sois maman à la maison. Cela ne m’empêche pas de toujours avoir le nez dans une multitude de projets qui me poussent toujours à me dépasser et à m’améliorer.

Je suis la maman derrière la page Facebook 4 en 5 et la page Instagram Maman4en5. Merci de me laisser vous faire découvrir mon univers ! 


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire