Petit cheminement écologique

Alexandra écolo Vie de famille

Depuis que je suis maman, ma conscience écologique a beaucoup évolué. En effet, au tout début de ma maternité, j’étais vraiment dans un mode de surconsommation tant au niveau des objets qu’au niveau des ressources non renouvelables. Je me souviens encore du nombre de vêtements acheté pour le premier héritier… J’en suis aujourd’hui pas mal gênée! Je me souviens aussi de ma cuisine qui croulait sous le papier parchemin, les sacs de plastique, les contenants non réutilisables et toute la panoplie de produits ménagers. Il en était de même pour ma salle de bain : savons dans des pompes à usage unique et produits pour cheveux et corps en quantité beaucoup trop importante.  

 

Ils sont si mignons en couche lavable!

-Je me souviens par contre du jour où j’ai pris la décision d’utiliser des couches lavables pour fiston. J’avais lu un peu sur les bienfaits pour la peau de bébé de leur utilisation et par la bande, j’avais vu la quantité incroyable de déchets que produisaient les couches pour un seul enfant. Mais cet aspect était accessoire et venait plus loin dans la liste des avantages que les bienfaits pour le doux popotin de mon bébé.

 

Pour réfléchir à la suite. J’ai donc commencé un long cheminement personnel, mais surtout familial au niveau écologique.  

C’est à ce moment que j’ai compris que faire le virage écolo ne voulait pas dire tout changer du jour au lendemain comme je le croyais alors que les cernes de fatigue me descendaient jusqu’au menton (si j’ai appris une chose avec la maternité, c’est que quand la fatigue est présente, tout semble comme une montagne). J’ai alors compris que chaque petit geste comptait. Que chaque fois que consciemment je changeais une habitude, je faisais une différence. C’est à ce moment que la transformation a réellement débuté dans notre maison; au moment où la pression externe que je me mettais est tombée et que j’ai décidé de le faire pour moi et à mon rythme.  

 

-Le premier geste que j’ai posé est de changer les sacs de plastique de collation par des sacs réutilisables en tissus. Un tout petit geste qui nous a permis de sauver minimum 365petits sacs par année! Et ça, c’est avant d’avoir des enfants qui avaient besoin de collations tous les jours d’école parce que dans ce cas, c’est plus de 720sacs par année! Le chiffre est immense quand on y pense et ce petit changement n’a presque pas eu d’impact sur ma tâche quotidienne. Je mets les sacs à laver à l’envers avec les guenilles et voilà! Pas plus compliqué que ça. 

sanc sandwich lavable, zip loc lavable, réutilisable, écologique
En plus, les enfants les adorent!

 

Je ne te parlerai pas en détail de tous les changements qui sont arrivés dans notre maison depuis les quatre dernières années parce que je prépare d’autres articles pour te parler de mes coups de cœur écolo pour grosse famille. Par contre, étant donné que je suis sur la page de PÜRA, je vais te parler de mon changement dans la salle de bain. Je suis une fille de crème. J’adore me crémer le corps (sauf avec de la crème solaire, mais il faut ce qu’il faut!). Il y a quelques années, je collectionnais les crèmes pour le corps. J’en avais pour toutes les utilités et de toutes les odeurs. Puis, j’ai découvert le beurre corporel de PÜRA. pendant que j’étais en plein dans mon changement d’habitudes de consommation. Une crème qui pouvait tout faire? Une crème parfaite pour les peaux sujettes à l’eczéma ? Une crème que toute la famille pouvait utiliser quotidiennement? Il n’en fallait pas plus pour dire bye bye à tous mes petits pots (attention par contre : un des principes de base à l’adoption d’habitudes bonnes pour la planète est de consommer ce que nous avons déjà à la maison, ce qui a pris plus d’un an!).

 

une seul pot, polyvalent, beurre corporel, hydrations, peau, santé, bien-être, écolo, facilité, simplicité
Cocotte qui se met elle-même du beurre corporel 

 

 

-Je suis donc maintenant rendu avec un seul pot d’hydratant corporel pour toute la famille. En fait non… il reste encore des fonds de pots que je termine en me faisant masser par les enfants! Mais l’important, c’est que j’ai mis fin à la surconsommation de crème et que je me suis tournée vers une option bonne pour la famille et l’environnement.

 

 

 

Bref, tous ces mots pour te dire que l’important quand on débute un changement, ce n’est pas d’atteindre la perfection du premier coup, mais plutôt d’y aller selon nos propres capacités et nos propres limites. Malgré tous les petits gestes qui ont changé dans ma maison, il en reste encore tellement à faire pour que je me sente 100% en accord avec mes valeurs. Mais parfois il faut écouter notre petite voix intérieure qui nous dicte nos limites 


Tu en es où dans ton cheminement écologique
? Tu te donnes le droit de ne pas toujours atteindre la perfection

 

 

Je suis Alexandra Cantin maman de quatre enfants nés entre 2010 et 2016, passionnée de l’enfance, de voyages et de bonne bouffe, j’aime partager mon expérience avec les autres. J’adore échanger sur mille et un sujets et surtout j’adore apprendre. Je suis enseignante au primaire de formation, mais comme j’ai eu beaucoup d’enfants en peu de temps, nous avons fait le choix familial que je sois maman à la maison. Cela ne m’empêche pas de toujours avoir le nez dans une multitude de projets qui me poussent toujours à me dépasser et à m’améliorer.

Je suis la maman derrière la page Facebook 4 en 5 et la page Instagram Maman4en5. Merci de me laisser vous faire découvrir mon univers ! 


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire