Alexandra Cantin

Alimentation amusante pour les enfants

Avec quatre enfants, tu te doutes bien que j’ai eu à faire face à des petits plus difficiles face à quelques aliments à la table. Je te mentirais si je te disais que mes enfants sont difficiles à table. J’ai ma deuxième qui est plus sélective et les trois autres qui ont chacun leurs aliments défis, mais sinon, j’ai d’assez bons mangeurs. Par contre, j’ai découvert de petits trucs au fil des années et je suis certaine que tu aimerais les connaitre. Ce sont des trucs simples, mais qui rendent l’alimentation amusante pour l’enfant. 

-Parfois, nous avons seulement besoin d’une petite idée différente pour faire apprécier un aliment à notre petit coco !

Une des premières choses que j’ai remarquées, c’est que lorsque l’enfant est impliqué dans la préparation de l’aliment, il est plus susceptible d’y goûter et de trouver ça bon. Depuis que je suis maman que j’ai toujours un enfant près de moi lorsque je cuisine. Parfois en portage, parfois sur une petite chaise, parfois sur le comptoir, mais j’en ai toujours un (ou deux ou trois ou quatre !) pas trop loin qui est prêt à participer.

Lorsque l’enfant met la main à la pâte, il se sent impliqué, valorisé et est toujours heureux de présenter le résultat à la table.

Je fais la même chose pour la préparation des collations. Un enfant qui coupe les fraises est un enfant qui va fort probablement les manger. Je sais que tu te dis que c’est plus rapide sans un enfant dans les jambes… Parfois on n’a juste pas le choix de cuisiner seule. Par contre, ce que je te dis, c’est que plus tu impliqueras tes enfants, plus tu risques d’avoir des enfants ouverts à découvrir les saveurs, les textures et les nouveaux aliments.

Ici, nous préparions nos fameux cornichons annuels ! Sur les trois enfants, tout le monde a accepté d’y goûter et deux en sont toujours fans !

Un deuxième constat que j’ai fait avec l’alimentation, c’est que parfois, juste changer la présentation fait toute la différence. J’ai un exemple qui me revient en tête avec mon premier qui détestait les pommes. Il recrachait à tout coup le morceau. Un jour, j’ai décidé de lui râper une pomme. Et bien, il a mangé la pomme en entier ! Après quelques fois de pomme râpée, je lui ai redonné une pomme en morceaux et il a tout mangé ! Comme quoi il devait s’habituer au goût pour ensuite gérer la texture. Un autre exemple qui me vient en tête c’est quand mon troisième a commencé à manger des aliments solides. Il avait alors 6 mois et je lui avais donné de la purée. Il avait tout recraché et avait beaucoup pleuré. Par contre, je le voyais tendre la main vers nos assiettes à tous les repas. Je lui ai donc donné un morceau de pêche entier et il était le bébé le plus heureux du monde ! C’est encore comme cela avec mes enfants même s’ils sont plus vieux. Aussitôt que je change l’allure d’un aliment, ceux qui ne l’aimaient pas commencent à l’apprécier. Ça vaut la peine d’essayer !

Ma minie n’a jamais mangé de purées. Elle préférait les gros morceaux dès ses 6 mois !

Enfin, pour que les enfants aiment manger, je suis convaincue qu’ils doivent être respectés dans leur alimentation. Chez moi, personne n’est jamais obligé de finir son assiette. Je fais confiance à la perception que mes enfants ont de leur faim et je les respecte là-dedans. Par contre, il y a une règle à la maison : tu dois prendre une bouchée de chaque aliment dans l’assiette. Alors, parfois, ma minie mange seulement un cube de tofu, une bouchée de riz et un morceau de brocoli ! Et c’est correct comme cela. Parfois elle mange beaucoup à un repas et très peu aux deux autres, mais elle mange quelques collations dans la journée lorsqu’elle a faim. C’est la même chose pour les trois autres, mais c’est plus difficile de les laisser décider avec l’horaire scolaire… Les collations sont à heures fixes et ils se sentent un peu obligés de les manger même s’ils n’ont pas faim puisque le prochain repas sera quand même loin… Mais bon ! Au moins, ils ont des collations saines et nutritives. En respectant le sentiment de satiété de l’enfant, je suis convaincue que nous instaurons une saine relation avec la nourriture et qu’ainsi nos enfants sont plus enclins à apprécier manger.

Ça se passe comment l’alimentation chez toi ? C’est difficile ? Facile ? Tu as des trucs dans ton sac que tu aimerais partager ?

Maman de quatre enfants nés entre 2010 et 2016, passionnée de l’enfance, de voyages et de bonne bouffe, j’aime partager mon expérience avec les autres. J’adore échanger sur mille et un sujets et surtout j’adore apprendre. Je suis enseignante au primaire de formation, mais comme j’ai eu beaucoup d’enfants en peu de temps, nous avons fait le choix familial que je sois maman à la maison. Cela ne m’empêche pas de toujours avoir le nez dans une multitude de projets qui me poussent toujours à me dépasser et à m’améliorer. Je suis la maman derrière la page Facebook 4 en 5 et la page Instagram Maman4en5. Merci de me laisser vous faire découvrir mon univers ! 

Articles précédents

Vivre avec les diagnostics d'un enfant

Vivre avec les diagnostics d'un enfant

Apr 02, 2021Alexandra Cantin
Fête à saveur écolo

Fête à saveur écolo

Apr 01, 2021Alexandra Cantin
T'aimes-tu pour vrai?

T'aimes-tu pour vrai?

Mar 10, 2021Chantal Thisdale